Archives de catégorie : Evénement

Projection du film Douce France à Grabels

A l’occasion de la projection en avant-première du film documentaire « Douce France », réalisé par Geoffrey Couanon, le 6 août au château de Grabels en plein air, le Collectif Oxygène était bien représenté par plusieurs de ses membres.

Nathalie a tenu un stand

et Jean-Claude est intervenu au cours du débat ayant précédé la projection

 

Grand pique-nique champêtre le 17 JUIN 12h-14h30

En réponse à l’appel national du 17 juin lancé par les signataires de la tribune « Agissons contre la réintoxication du monde »,  dont on trouve ici le contenu
https://reporterre.net/Le-17-juin-agissons-contre-la-reintoxication-du-monde

le Collectif Oxygène vous invite à un pique-nique champêtre de 12h à 14h30:

Sur le site des Fontanelles (Saint-Clément de Rivière)

sortie nord de Montpellier (route de Ganges)

Venez nombreuses et nombreux pour partager ce moment grave et joyeux en soutien à  la lutte que nous menons depuis 5 ans avec 14 associations environnementales et citoyennes contre les appétits financiers de la société Décathlon, porteuse du projet Oxylane, destructeur de la biodiversité et des terres nourricières (24 ha). Continuer la lecture

Mardi 7 janvier 2020, 10h Rassemblement devant le Tribunal Administratif de Montpellier


Montage visuel : Elodie Jallerat

Soyons nombreuses et nombreux à nous rassembler devant le Tribunal Administratif de Montpellier le mardi 7 janvier 2020 à partir de 10h.

Le recours contre l’arrêté préfectoral autorisant le projet Oxylane au titre de la loi sur l’Eau sera examiné en audience publique. Ce recours a été déposé en avril 2018 par l’association SOS Lez Environnement, au nom du collectif Oxygène dont elle est membre. L’arrêté contesté avait été délivré en juin 2015! Plus de quatre ans après, son rejet continue de s’imposer.

Nous avons dénoncé l’accroissement des risques d’inondation, mal compensés par les « bassins de rétention », les risques de pollution des captages d’eau potable qui alimentent la commune de Saint-Clément-de-Rivière, situés à proximité,  l’insuffisance de l’alimentation en eau potable.

Nous avons travaillé avec l’aide d’hydrologues professionnels et reconnus, afin de démontrer l’insuffisance de l’étude d’impact, commandée par la société Décathlon, porteur du projet, et d’en dénoncer les multiples erreurs.

Ces erreurs ont nui à l’information du public et au travail de la Commission d’Enquête Publique qui a malheureusement rendu un avis favorable à l’arrêté en avril 2015.

Le CODERST (Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) a, lui aussi, donné un avis favorable à l’arrêté, avis qui était loin de faire l’unanimité parmi ses membres : sur 16 votants, seulement 7 voix « pour » (6 voix « contre » et 3 abstentions) !
C’est sur ces bases très fragiles que l’autorisation a été délivrée par le Préfet en fonction en juin 2015.

Cet arrêté doit donc être annulé !

L’enjeu est très important, car l’autorisation préfectorale au titre de la loi sur l’Eau est obligatoire pour que le projet Oxylane puisse voir le jour !

Venez nombreuses et nombreux montrer votre rejet de ce projet d’un autre âge et soutenir ce combat, qui est aussi le vôtre!

Éco-rencontre de co-construction de la Transition territoriale concrète, du 13 au 18 août 2019, conviviale et familiale

A Attuech, dans le Gard  une Éco-rencontre conviviale et familiale de co-construction de la Transition territoriale concrète s’est tenue du 13 au 18 août 2019.

« Terre de Convergence » a invité le collectif Oxygène à participer à cette éco-rencontre dans les Cévennes.

N’hésitez pas à lire les informations – et notamment les restitutions de la rencontre – en cliquant sur les différents onglets accessibles depuis la page d’accueil du site
https://terre-de-convergence.org/?PagePrincipale
Les thématiques abordées croisent les nôtres, notamment la défense des terres nourricières, les grands projets inutiles.

Rencontre à la Sous-Préfecture de Lodève

Le lundi 8 avril 2019 à 15 heures, une délégation du collectif Oxygène a été reçue en Sous-Préfecture de Lodève.

Nous avons été reçus par Monsieur Jérôme MILLET, sous-Préfet de l’arrondissement de Lodève et Monsieur Pascal OTHEGUY, Secrétaire Général de la Préfecture de l’Hérault, en présence de Madame Wanda FANTINO , Secrétaire Générale de la Sous-Préfecture de Lodève, et d’une stagiaire à la Préfecture de l’Hérault.

La délégation du Collectif était composée de Madame Françoise Hélary, et de Messieurs Joaquin Martin et Jean-Michel Hélary.

Cette rencontre nous avait été proposée par le secrétariat de la Sous-Préfecture de Lodève, suite au courrier du 9 février 2019 que nous avions adressé au Préfet de l’Hérault pour solliciter un rendez-vous. Elle avait pour objectif d’échanger sur la situation créée par le maintien du projet Oxylane dans le SCOT Pic Saint-Loup, approuvé par la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup le 8 janvier 2019, ainsi que sur les raisons du recours déposé il y a quelques mois par SOS Lez Environnement au nom du Collectif, concernant l’arrêté préfectoral d’autorisation au titre de la Loi sur l’Eau. Continuer la lecture

Prochaine audience : 4 février 2019 à Marseille (Cour Administrative d’Appel)

Contre toute attente, le recours porté par notre association adhérente « SOS Lez Environnement » contre le permis de construire du bâtiment commercial Décathlon sera examiné à l’audience de la Cour Administrative d’Appel de Marseille du lundi 4 février 2019, à 9h30.

Pourquoi par la Cour Administrative d’Appel de Marseille et non pas le Tribunal Administratif de Montpellier devant lequel le recours avait été déposé en mars 2017 ? Et pourquoi « contre toute attente » ?

Continuer la lecture

Inauguration de la carmagnole : le collectif invité à rencontrer François Ruffin

La Carmagnole est ce nouveau lieu de résistance, de créativité, de solidarité qui s’est ouvert 10 rue Haguenot à Montpellier dans le quartier Figuerolles. Un lieu créé, financé, co-géré et animé par ses coopératrices et ses coopérateurs ; un lieu de confluence des mouvements associatifs, des mouvements d’éducation populaire, des collectifs, des mouvements syndicaux, des mobilisations citoyennes… qui accueille aussi toutes formes d’art et de créativité individuelles et collectives.

Le mercredi 17 octobre, le député François Ruffin est venu parrainer ce lieu, à l’occasion de son inauguration. A cette occasion, François Ruffin a souhaité engager un dialogue direct avec des citoyens de l’aire montpelliéraine engagés concrètement dans les mobilisations sociales, écologiques et environnementales.

Continuer la lecture

Le 19 septembre, le Tour Alternatiba est passé à Saint-Clément de Rivière !

Comme nous l’avons écrit dans l’article précédent, le tour Alternatiba avait proposé de faire la pause de midi le 19 septembre à Saint-Clément de Rivière, à proximité du terrain des Fontanelles que nous défendons « bec et ongles » contre les appétits du groupe familial Mulliez et de ses affidés. Et, bien entendu, nous avons accepté avec enthousiasme !

Le décor était planté depuis le matin pour l’arrivée prévue à midi: les banderoles «Des Terres, pas d Hypers!» «Non au projet Oxylane !» étaient largement déployées, le lieu était « habité » de diverses figurines d’animaux tels le rollier, oiseau fétiche du Collectif ou encore les chauve-souris, des chouettes, symbolisant la biodiversité à préserver sur le site, et plusieurs marionnettes qui rappelaient la vocation agricole du terrain.

Les cyclistes étaient attendus avec impatience par les associations et les habitants des communes qui leur réservaient un accueil en musique et un repas végétarien à base de produits bio, locaux, que les membres du Collectif et des bénévoles d’Alternatiba avaient utilisés pour la confection de plats variés.

La génération climat : une bouffée d’oxygène !

Continuer la lecture

La Conférence de presse du 6 juin 2018

Cette conférence de presse a réuni une trentaine de personnes et quatre journalistes : Midi Libre, La Gazette Live, La Gazette, France-Bleu Hérault.

Jean-Michel Hélary, président de SOS lez Environnement (association qui porte les recours au sein du Collectif Oxygène) a présenté un diaporama (vous pouvez voir les images ici). Continuer la lecture

Audience au Tribunal Administratif de Montpellier, le 14 décembre 2017

Aujourd’hui, 27 janvier 2018, plus de six semaines après l’audience, le jugement est toujours en délibéré !

Merci aux dizaines de sympathisant-e-s du collectif Oxygène qui se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Montpellier, ce jeudi matin 14 décembre. Merci aussi à celles et ceux qui ont assisté à l’audience, écoutant avec attention le rapporteur public puis les plaidoiries des avocats.

La couverture médiatique a été très bonne! Voici les liens sur les articles en ligne publiés ce 14 décembre :

Nous pouvons nous réjouir que l’argument majeur contre le permis d’aménager relevé par le rapporteur lors de l’audience soit celui développé par Maitre Busson, avocat de SOS Lez Environnement, notamment l’absence de réelle prise en compte par la société Décathlon, de la présence des chiroptères sur le terrain des Fontanelles.

Les études de terrain menées par nos amis naturalistes de l’ACNAT, ainsi que  le témoignage des acteurs de l’étude d’impact environnementale dénonçant la faiblesse des moyens alloués à cette étude et l’inadéquation des mesures compensatoires pour les chauve-souris, étayant le dossier produit par l’avocat de SOS Lez Environnement, ont certainement été décisifs.

Nous ne nions pas que les apports de « Non au Béton » aient eux aussi contribué à forger l’opinion du rapporteur, qui les a aussi cités à l’audience, mais nous ne comprendrions pas que le tribunal rejette finalement notre recours, ne retenant que celui de « Non au Béton », ce qui serait évidemment très injuste eu égard à la rigueur des éléments que nous avons produits dans notre dossier, dont les conclusions ont été largement reprises par le rapporteur.

C’est déjà une petite victoire en soi, mais il faut rester prudent dans l’interprétation des conclusions  du rapporteur, le jugement  définitif du Tribunal ne sera connu que dans une quinzaine de jours …  Rien ne dit que les juges suivront les conclusions du rapporteur public!