Le 5 décembre fêtons ensemble la victoire sur Oxylane

INFORMATIONS PRATIQUES

Programme

  • 12h30 : Ouverture, par le Collectif Oxygène
  • 13h à 14h : Pique-Nique tiré du sac. Vous trouverez sur place (à prix libre) : Boissons froides ou chaudes (bière, jus de pomme, vin chaud, thé, café) ; châtaignes grillées (à confirmer)
  • 14h : Célébration de  la mobilisation contre le projet Oxylane : banderole humaine (grand cercle symbolisant le O d’Oxygène), et prise de parole d’autres luttes contre des projets destructeurs de terres agricoles et naturelles
  • 15h : Musique! Nous palpiterons aux rythmes d’un steelband
  • 16h30 :  Dernier rassemblement avant de se séparer

Accès

Localisation

Plan de situation Oxylane (Fontanelles)          Lieu du rassemblement
                                                                                   43,6556 3,8368

Modes d’accès et stationnement

  • Pour venir :
    – En vélo : voir itinéraires ici depuis Montpellier (tram Euromédecine), Saint-tClément-de-Rivière, Prades-le-lez, Montferrier-sur-Lez, Jacou-Clapiers, Grabels

– Transports en commun : pas de bus le dimanche, ou horaires inadaptés. Lignes les plus proches : 24 arrêt Grabels La Valsière, depuis Tram Euromédecine. Ligne 26 arrêt Montferrier Quatre Chemins, depuis Tram Occitanie.

– Si vous venez en voiture : Essayez le co-voiturage. points de rendez-vous Tram les plus proches : Occitanie ou Eurpomédecine (T1)

Stationnement impossible le long de la RD 127 qui longe le terrain : la route est bordée de bandes cyclables, y stationner met en danger la vie des cyclistes, verbalisation probable.

Parkings à proximité : 200 à 500m au dessus du lieu de rassemblement (voir carte ci-dessous)

Un peu plus loin dans le quartier de la Valsière, à Grabels : rues Béatrice Portinari, Dante Alighieri, Impasse Virgile. Puis rejoindre le lieu de l’action à pied (environ 500m, cheminement sur trottoirs et bandes cyclables. Prévoir 10 minutes).  Voir carte ci-dessous

 Equipements

Prévoir vêtements chauds (événement en plein air), et chaussures ne craignant pas le terrain naturel. Si possible, prévoir une bâche pour poser au sol, ou amener son siège (risque de sol humide).

Victoire : revue de presse

L’abandon par Décathlon du projet Oxylane sur le terrain des Fontanelles (à Saint-Clément-de-Rivière) a suscité un grand nombre d’articles dans les media, y compris nationaux, ainsi qu’un reportage video sur France 3 Ocitanie, au JT du 22 octobre à 19h.

Voici les liens.

 

Mediapart le club : https://blogs.mediapart.fr/collectif-oxygene/blog/291021/mission-accomplie-exit-le-projet-de-zone-commerciale-oxylane-place-aux-terres-agricoles

Reportage FR3 : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/metropole-de-montpellier-decathlon-abandonne-son-projet-de-centre-commercial-oxylane-a-saint-clement-de-riviere-2304760.html

Reporterre : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/Reporterre-1-3.pdf

Midi Libre : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/ML20211022_abandon-Oxylane.pdf

Actu.fr/Métropolitain : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/actu.fr-Metropolitain-22-10.pdf

La Gazette Live : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/Gazette_live_22-10.pdf

20 Minutes Montpellier : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/20-minutes-22-10.pdf

World News (reprise de l’article de Midi Libre) : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/World-News-22-10.pdf

La Relève et la Peste : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/La-Releve-et-La-Peste-22-10.pdf

Le Mouvement : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/Le-Mouvement-22-10.pdf

Le Poing : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/Le-Poing-22-10.pdf

et même … Business Immo !!! : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/Business-Immo-22-10.pdf

et Le Moniteur : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/11/Moniteur-12-11-2021.pdf

et des articles écrits sur les sites des media audio-visuels FR3 et France Bleu Hérault :

FR3 : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/FR3-ecrit-23-10.pdf

France Bleu : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/France-Bleu-Herault-21-10.pdf

France Bleu : https://collectif-oxygene.fr/wp-content/uploads/2021/10/France-Bleu-Herault-22-10.pdf

 

D’autres articles sont attendus (notamment La Gazette papier jeudi 28), nous les rajouterons au fur et à mesure

 

 

Victoire totale : Oxylane, c’est fini !

Ce jeudi 21 octobre, les événements – favorables – se sont précipités : si nous avions bon espoir que le Conseil Municipal de saint-Clément-de-Rivière accepte les réserves du Commissaire Enquêteur, en ôtant le volet Oxylane de son PLU et en classant les terrains en zone Agricole, nous ne pensions pas que décathlon annoncerait simultanément l’abandon de ce projet, contre lequel nous lutons depuis plus de 7 ans. C’est à la sortie du Conseil Municipal, auquel une délégation de notre collectif a participé, que la nouvelle de l’abandon de Décathlon est arrivée. Nous avons alors rédigé en hâte un communiqué de presse, que nous publions ci-dessous.

Nous reviendrons plus en détail sur le fond de ce dénouement pour lequel nous toutes et tous nous sommes tant battus.

Communiqué de presse

 

Exit le projet Oxylane ! Déjà en ce qui concerne le PLU approuvé ce jeudi 21 octobre par le Conseil Municipal de Saint-Clément-de-Rivière. En effet, les élu-e-s de la commune ont décidé, à l’unanimité de suivre les réserves du Commissaire Enquêteur, dont l’une demandait explicitement le retrait du volet Oxylane du PLU :

Le volet Oxylane doit être retiré du PLU, l’OAP du secteur du « lotissement multi-activités Oxylane » doit être supprimée et les parcelles prévues pour la réalisation du projet Oxylane, notamment les parcelles cadastrales BY17 et 50 et BZ 1,10,11,12,13 doivent être classées en secteurs agricoles ou naturels ;

Et nous apprenons, dans la foulée, que Décathlon retire définitivement le projet Oxylane !

Une mobilisation victorieuse !

Cette victoire est celle du Collectif Oxygène et de ses miltant-e-s, qui se sont mobilisé-e-s sans compter pendant les 7 années de cette longue lutte. Sans elles et sans eux, le projet Oxylane aurait déjà vu le jour, la terre des Fontanelles serait déjà sacrifiée.

C’est aussi la victoire de toutes celles et ceux qui ont mené ce combat avec nous : les associations, les innombrables soutiens citoyens qui ont participé à nos actions (rassemblements, signataires, donateurs), les élus qui nous ont soutenu au long de cette lutte, etc. Leur soutien nous a permis de « tenir », et la victoire leur appartient aussi.

Le Collectif salue le travail remarquable effectué par le commissaire enquêteur qui, pour étayer son analyse, s’est appuyé, d’une part sur les avis institutionnels des « Personnes Publiques Associées » et, d’autre part, sur les très nombreux avis argumentés dont une écrasante majorité était défavorable au projet Oxylane. Des arguments qui ont fait leur chemin au sein d’une opinion publique de plus en plus préoccupée face à la nécessité vitale de préserver les terres agricoles et la biodiversité, et aux enjeux liés au bouleversement climatique. Le Collectif salue aussi la position lucide, responsable et courageuse de la commune, qui a su se saisir de l’occasion offerte par l’avis du Commissaire Enquêteur pour prendre ses distances par rapport à ce projet inutile et reclasser le terrain en zone agricole.

C’est le travail d’information, de sensibilisation et de mobilisation mené sans relâche par les bénévoles du Collectif et ses sympathisants qui a permis cette prise conscience, qui, de la participation exceptionnelle à l’enquête publique a conduit aux réserves du Commissaire Enquêteur, puis à l’adoption par la commune d’un PLU sans Oxylane et finalement à la décision finale d’abandon de Décathlon.

Une longue « chaîne vertueuse » dont nous pouvons être fières et fiers.

PLU St Clément-de-Rivière : Oxylane rejeté par le Commissaire Enquêteur

Publications suite au communiqué : voir la page « Dans les media »

Communiqué de Presse

L’enquête Publique sur le projet de PLU de Saint-Clément-de-Rivière s’est terminée le 18 juin dernier, et le rapport du Commissaire Enquêteur vient d’être publié. Le Collectif Oxygène, opposé depuis bientôt 7 ans au projet Oxylane, se réjouit des conclusions et avis motivé du Commissaire, favorable au PLU mais assorti de trois réserves, dont l’une porte précisément sur le projet d’installation de cette grande zone commerciale :

Le volet Oxylane doit être retiré du PLU, l’OAP du secteur du « lotissement multi-activités Oxylane » doit être supprimée et les parcelles prévues pour la réalisation du projet Oxylane, notamment les parcelles cadastrales BY17 et 50 et BZ 1,10,11,12,13 doivent être classées en secteurs agricoles ou naturels ;

Cette réserve est motivée par le Commissaire qui a pris en considération la balance entre les différents aspects du projet. Pour les aspects négatifs, le rapport relève « la consommation d’espace agricole de qualité », « l’impact sur le fonctionnement hydraulique de la zone et la ressource en eau », «  l’aggravation des conditions de circulation sur les voie d’accès », « la pression économique sur les entreprises locales du même secteur d’activité » ; pour les aspects positifs, il constate que « Le seul élément présenté comme positif par le porteur du projet est l’impact économique et la promesse de création d’emplois (bien que celle-ci ne soit pas chiffrée et ne fasse l’objet d’aucun engagement par les promoteurs des enseignes commerciales) » mais remarque ensuite que «Toutes les études récentes démontrent l’affaiblissement de l’impact économique des zones commerciales implantées en périphéries des agglomérations. »

Nous saluons le travail remarquable effectué par le Commissaire Enquêteur qui, pour étayer son analyse, s’est appuyé, d’une part sur les avis institutionnels des « Personnes Publiques Associées » et, d’autre part, sur les très nombreux avis argumentés qui ont été déposés par le public (1 252 observations concernant Oxylane, dont 1246 défavorables et seulement 6 favorables). De toute évidence, le Commissaire a été sensible à la qualité et à la variété des arguments qui y étaient développés. Le rapport complet est disponible ici.

Nous tenons à souligner que cette participation exceptionnelle, en quantité comme en qualité, traduit une vive préoccupation face aux enjeux liés au bouleversement climatique, et à la nécessité vitale de préserver les terres agricoles et la biodiversité. Elle montre une volonté forte de sauvegarder un maillon essentiel de la ceinture verte de l’espace péri-urbain montpelliérain. Encore plus largement, elle fait apparaître ce projet comme emblématique d’erreurs d’aménagement du territoire encore trop fréquentes.

Nous sommes ainsi particulièrement satisfaits de voir que ces arguments, que nous portons dans ce long combat avec un nombre toujours croissant de personnes, sont enfin reconnus et pris en compte dans une enquête publique.

La réserve posée dans l’avis favorable au PLU, met la commune de Saint-Clément-de-Rivière au pied du mur, face à ses responsabilités. Le Commissaire Enquêteur lui rappelle qu’elle a aujourd’hui la possibilité de «sortir par le haut » de ce détestable projet, et lui démontre qu’elle peut le faire en cohérence avec le Code de l’Urbanisme, et sans remettre en cause le reste du projet de PLU. La commune peut, et devra, tenir compte des conclusions sans appel du rapport d’Enquête Publique.

Il serait incompréhensible qu’elle ne saisisse pas l’occasion qui lui est offerte.

Par ailleurs, de nombreux élus communautaires, départementaux et régionaux partagent le sentiment que le projet Oxylane n’est pas opportun. Nous souhaitons, qu’avec leurs collectivités, ils apportent leur aide à la commune de St Clément-de-Rivière pour « oublier » Oxylane et pour développer sur le site un projet nourricier agroécologique en phase avec les besoins réels de la population.

Questions aux binômes candidats aux élections départementales 2021

Nous avons envoyé à chaque binôme, candidat aux départementales, sur le canton de Saint-Gély-du-Fesc (comprenant Saint-Clément-de-Rivière) et cinq cantons limitrphes : Montpellier1, Montpellier2, Montpellier-Castelnau, Le Crès, Gignac une lettre  leur demandant de répondre publiquement à quatre questions :

1° Au vu des urgences climatiques de plus en plus pressantes, et plus spécifiquement de la nécessité de préserver les terres agricoles, notamment à proximité des grandes agglomérations, quelle est actuellement votre position concernant le projet de lotissement commercial « Oxylane » situé sur des terres naturelles et à forte valeur agricole sur la commune de Saint-Clément-de-Rivière, le long de la route de Ganges à la sortie de Montpellier ?

2° De quelle manière envisagez vous votre action, au sein de l’Assemblée départementale, pour vous opposer efficacement à ce projet ?

Si vous êtes élu-e, êtes vous prêt(e) à agir afin que le département soutienne activement un autre projet fondé sur une approche agro-écologique, contribuant à l’approvisionnement nourricier de la zone urbaine, en collaboration avec des associations environnementales, des paysans et des citoyens ?

4° Si vous le souhaitez, vous pouvez vous exprimer librement sur la manière dont vous envisagez l’avenir de ces terres actuellement menacées d’artificialisation, dans le contexte plus global de l’aménagement du territoire au niveau du Département de l’Hérault.

Nous nous sommes engagés à publier leurs réponses, « sans filtre » et sans commentaire. Cette démarche, que nous avons déjà appliquée à plusieurs élections précédentes,n’implique aucune consigne de vote, conformément à notre charte, laissant nos sympathisants et lecteurs de notre site se déterminer au vu des réponses.

Voici la liste des binômes que nous avons pu contacter (certains ne donnent aucune information de contact) et le lien sur les réponses déjà reçues (pas de lien = pas encore de réponse!).

En caractères gras et en rouge : les candidats en présence au second tour.

Saint-Gély-du-Fesc
2 – Alexia Donadoni – Kévin Lavallée (RN)
5 – Laurence Cristol – Jérôme Lopez (LR et majorité departementale, PS,DVG, PCF)
6 – Caroline Borras – Olivier Ravel (France Insoumise)
Montpellier 1
1 – Jocelyne Lacaze – Charles Mench (RN)
2 – Denis Agret – Karima Taibi (Union Essentiel)
 4 – Mafhoud Benali – Hélène Qvistgaard (LREM)
 6 – Christelle Arnaud-Brougrarb – Adile Naciri (sans étiquette)
Montpellier 2
1 – Farès Araoudiou – Isabelle Gardai-Kalb (sans étiquette)
2 – Sabria Bouallaga – Alexis Boudaud Anduaga (divers gauche – Cap Écologie)
 3 – Anne Bollatre Villain – Maxime Oudot (sans étiquette)
6 – Michel Bastide – Laurence Gess Lladeres (LREM)
 8 – Marie-Paule Jarniac – Jean-Marie Moralez (RN) 
Montpellier – Castelnau-le-Lez
3 – Sandrine Cadilhac – Jacques Fouilhé (Union Essentiel)
4 – Claire Dreidemy – Alain Visseq (parti ouvrier indépendant démocratique)
5 – Nicolas Lauron – Jamila Moukrim (RN)
Le Crès
1 – Claude Chabert – Lauriane Troise (RN)
2 – Audrey Bramy – Raphaël Valette (Nous Sommes / EELV)
3 – Yvon Pellet – Claudine Vassas-Mejri (DVG/PS) 
Gignac
1 – Nicole Morere – Jean-François Soto (DVG)
3 – Martine Herbaut – Loïc Teyssier (RN) 
 

 

Enquête publique sur le PLU de Saint-Clément : participez !

L’enquête publique sur le nouveau projet de PLU de Saint-Clément-de-Rivière est ouverte depuis ce mardi 18 mai, et prendra fin le vendredi 18 juin à 17h.

Cette enquête vous donne une nouvelle occasion de confirmer votre opposition au projet de centre commercial Oxylane, en déposant un avis sur le registre d’enquête publique . Tout le monde a le droit de faire des observations, quel que soit son lieu de résidence. 

Pourquoi votre participation est-elle importante?

Continuer la lecture

Marche climat du 9 mai et loi climat

Bonjour à toutes et tous,

Notre lutte contre le projet Oxylane et pour un autre avenir sur le terrain des Fontanelles dure maintenant depuis plus de 6 ans. Pendant toutes ces années, les militant.es du Collectif Oxygène se sont mobilisé.es sans relâche, et près de 10 000 personnes ont exprimé leur soutien, via nos pétitions, notre souscription, nos actions de terrain, etc., ce qui nous a permis de « tenir » et va nous permettre de continuer car

LA LUTTE N’EST PAS FINIE

Aujourd’hui, le projet peut encore être stoppé !

Mais pour cela, la mobilisation citoyenne doit rester forte et active.

Le dimanche 9 mai, nous marcherons avec de nombreuses organisations, avec des citoyennes et des citoyens pour dénoncer le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique.

Si vous voulez nous rejoindre, retrouvez nous sous la banderole du Collectif Oxygène, à 13h45 devant l’entrée des jardins du Peyrou, à Montpellier

Cette action interviendra juste après le vote à l’Assemblée Nationale, en première lecture, de la loi « Cimat et Résilience » (4 mai). Mais, selon le Réseau Action Climat, « La première lecture du projet de loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale s’est terminée comme elle a commencé : avec un texte dont l’ambition climatique reste beaucoup trop faible pour combler l’écart qui nous sépare toujours du respect de nos objectifs climat. »

Entre, d’une part, la déclaration liminaire du Président de la République devant les 150 citoyens de la Convention« Ce qui sortira de cette convention, je m’y engage, sera soumis sans filtre soit au vote du Parlement, soit à référendum, soit à application réglementaire directe » et, d’autre part, ce qui reste des propositions dans le texte soumis aux parlementaires, le décalage s’apparente à un énorme mensonge d’État !

« On reste à des années-lumière des propositions de la convention citoyenne, et les mesures reprises dans le texte ont été détricotées, avec une moindre portée normative », estime ainsi la députée des Deux-Sèvres (non inscrite) Delphine Batho. « Le fait marquant, lors de ce débat, est la rupture avec la communauté scientifique. Leurs avis, dont celui du Haut Conseil pour le Climat, n’ont jamais été pris en compte, ni même évoqués. »

Après le vote solennel du 4 mai, le projet de loi sera examiné par le Sénat vers la mi-juin, avant un dernier retour devant les députés.

Continuer la lecture

Banderoles sur le pont 17 avril 2021

Opération « banderoles sur le pont » et distribution de tracts ce samedi matin 17 avril, pour dire « Non à Oxylane » et « Place à Agrifont, un nouveau projet agricole pour les Fontanelles »
Et le passage de la vélorution « prenons le maquis à vélo », en lutte contre le projet du LIEN, chaleureuse rencontre à l’occasion de la journée « Non à la réintoxication du monde ».