Questions aux binômes candidats aux élections départementales 2021

Nous avons envoyé à chaque binôme, candidat aux départementales, sur le canton de Saint-Gély-du-Fesc (comprenant Saint-Clément-de-Rivière) et cinq cantons limitrphes : Montpellier1, Montpellier2, Montpellier-Castelnau, Le Crès, Gignac une lettre  leur demandant de répondre publiquement à quatre questions :

1° Au vu des urgences climatiques de plus en plus pressantes, et plus spécifiquement de la nécessité de préserver les terres agricoles, notamment à proximité des grandes agglomérations, quelle est actuellement votre position concernant le projet de lotissement commercial « Oxylane » situé sur des terres naturelles et à forte valeur agricole sur la commune de Saint-Clément-de-Rivière, le long de la route de Ganges à la sortie de Montpellier ?

2° De quelle manière envisagez vous votre action, au sein de l’Assemblée départementale, pour vous opposer efficacement à ce projet ?

Si vous êtes élu-e, êtes vous prêt(e) à agir afin que le département soutienne activement un autre projet fondé sur une approche agro-écologique, contribuant à l’approvisionnement nourricier de la zone urbaine, en collaboration avec des associations environnementales, des paysans et des citoyens ?

4° Si vous le souhaitez, vous pouvez vous exprimer librement sur la manière dont vous envisagez l’avenir de ces terres actuellement menacées d’artificialisation, dans le contexte plus global de l’aménagement du territoire au niveau du Département de l’Hérault.

Nous nous sommes engagés à publier leurs réponses, « sans filtre » et sans commentaire. Cette démarche, que nous avons déjà appliquée à plusieurs élections précédentes,n’implique aucune consigne de vote, conformément à notre charte, laissant nos sympathisants et lecteurs de notre site se déterminer au vu des réponses.

Voici la liste des binômes que nous avons pu contacter (certains ne donnent aucune information de contact) et le lien sur les réponses déjà reçues (pas de lien = pas encore de réponse!).

En caractères gras et en rouge : les candidats en présence au second tour.

Saint-Gély-du-Fesc
2 – Alexia Donadoni – Kévin Lavallée (RN)
5 – Laurence Cristol – Jérôme Lopez (LR et majorité departementale, PS,DVG, PCF)
6 – Caroline Borras – Olivier Ravel (France Insoumise)
Montpellier 1
1 – Jocelyne Lacaze – Charles Mench (RN)
2 – Denis Agret – Karima Taibi (Union Essentiel)
 4 – Mafhoud Benali – Hélène Qvistgaard (LREM)
 6 – Christelle Arnaud-Brougrarb – Adile Naciri (sans étiquette)
Montpellier 2
1 – Farès Araoudiou – Isabelle Gardai-Kalb (sans étiquette)
2 – Sabria Bouallaga – Alexis Boudaud Anduaga (divers gauche – Cap Écologie)
 3 – Anne Bollatre Villain – Maxime Oudot (sans étiquette)
6 – Michel Bastide – Laurence Gess Lladeres (LREM)
 8 – Marie-Paule Jarniac – Jean-Marie Moralez (RN) 
Montpellier – Castelnau-le-Lez
3 – Sandrine Cadilhac – Jacques Fouilhé (Union Essentiel)
4 – Claire Dreidemy – Alain Visseq (parti ouvrier indépendant démocratique)
5 – Nicolas Lauron – Jamila Moukrim (RN)
Le Crès
1 – Claude Chabert – Lauriane Troise (RN)
2 – Audrey Bramy – Raphaël Valette (Nous Sommes / EELV)
3 – Yvon Pellet – Claudine Vassas-Mejri (DVG/PS) 
Gignac
1 – Nicole Morere – Jean-François Soto (DVG)
3 – Martine Herbaut – Loïc Teyssier (RN) 
 

 

Enquête publique sur le PLU de Saint-Clément : participez !

L’enquête publique sur le nouveau projet de PLU de Saint-Clément-de-Rivière est ouverte depuis ce mardi 18 mai, et prendra fin le vendredi 18 juin à 17h.

Cette enquête vous donne une nouvelle occasion de confirmer votre opposition au projet de centre commercial Oxylane, en déposant un avis sur le registre d’enquête publique . Tout le monde a le droit de faire des observations, quel que soit son lieu de résidence. 

Pourquoi votre participation est-elle importante?

Continuer la lecture

La marche climat du 9 mai : nous y étions

Et nous avions de bonnes raisons d’y être, comme expliqué dans notre précédent article.

Voici quelques images de cette belle marche, prises par nos adhérentes actives, et une video ici (2’50) réalisée par nos « équipes » de tournage et montage, qui vous feront (re)-vivre de beaux moments de cette marche !

Marche climat du 9 mai et loi climat

Bonjour à toutes et tous,

Notre lutte contre le projet Oxylane et pour un autre avenir sur le terrain des Fontanelles dure maintenant depuis plus de 6 ans. Pendant toutes ces années, les militant.es du Collectif Oxygène se sont mobilisé.es sans relâche, et près de 10 000 personnes ont exprimé leur soutien, via nos pétitions, notre souscription, nos actions de terrain, etc., ce qui nous a permis de « tenir » et va nous permettre de continuer car

LA LUTTE N’EST PAS FINIE

Aujourd’hui, le projet peut encore être stoppé !

Mais pour cela, la mobilisation citoyenne doit rester forte et active.

Le dimanche 9 mai, nous marcherons avec de nombreuses organisations, avec des citoyennes et des citoyens pour dénoncer le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique.

Si vous voulez nous rejoindre, retrouvez nous sous la banderole du Collectif Oxygène, à 13h45 devant l’entrée des jardins du Peyrou, à Montpellier

Cette action interviendra juste après le vote à l’Assemblée Nationale, en première lecture, de la loi « Cimat et Résilience » (4 mai). Mais, selon le Réseau Action Climat, « La première lecture du projet de loi Climat et Résilience à l’Assemblée nationale s’est terminée comme elle a commencé : avec un texte dont l’ambition climatique reste beaucoup trop faible pour combler l’écart qui nous sépare toujours du respect de nos objectifs climat. »

Entre, d’une part, la déclaration liminaire du Président de la République devant les 150 citoyens de la Convention« Ce qui sortira de cette convention, je m’y engage, sera soumis sans filtre soit au vote du Parlement, soit à référendum, soit à application réglementaire directe » et, d’autre part, ce qui reste des propositions dans le texte soumis aux parlementaires, le décalage s’apparente à un énorme mensonge d’État !

« On reste à des années-lumière des propositions de la convention citoyenne, et les mesures reprises dans le texte ont été détricotées, avec une moindre portée normative », estime ainsi la députée des Deux-Sèvres (non inscrite) Delphine Batho. « Le fait marquant, lors de ce débat, est la rupture avec la communauté scientifique. Leurs avis, dont celui du Haut Conseil pour le Climat, n’ont jamais été pris en compte, ni même évoqués. »

Après le vote solennel du 4 mai, le projet de loi sera examiné par le Sénat vers la mi-juin, avant un dernier retour devant les députés.

Continuer la lecture

Banderoles sur le pont 17 avril 2021

Opération « banderoles sur le pont » et distribution de tracts ce samedi matin 17 avril, pour dire « Non à Oxylane » et « Place à Agrifont, un nouveau projet agricole pour les Fontanelles »
Et le passage de la vélorution « prenons le maquis à vélo », en lutte contre le projet du LIEN, chaleureuse rencontre à l’occasion de la journée « Non à la réintoxication du monde ».

17 avril : Contre la réintoxication du monde

RASSEMBLEMENT REPORTÉ  à une date ultérieure

pour cause de contraintes sanitaires.

La lutte continue !

 

tract_laure

Information pratiques

Localisation

Lieu du rassemblement 43,6556 3,8368

Plan de situation Oxylane (Fontanelles)

  • Pour venir :
    – En vélo : voir itinéraires ici
    depuis Montpellier (tram Euromédecine), Saint-tClément-de-Rivière, Prades-le-lez, Montferrier-sur-Lez, Jacou-Clapiers, Grabels
    – Transports en commun : peu pratique. Possibilités : 1) tram T1 Occitanie puis bus 26 dir. Montferrier jusqu’à l’arrêt « 4 chemins » (bus à 9h50, 10h35) puis teminer à pied en suivant le trajet vélo Montferrier(1,3km)  2) tram Euromédecine puis bus 24 jusqu’à La Valsière (un bus toutes les heures à 9h12, 10h12, etc) terminer à pied en suivant le trajet vélo Euromédecine (1km)
    – En voiture : pas de parkings le long des routes RD 986 et RD 127 (verbalisation certaine). Parkings à proximité : 200 à 500m au dessus du lieu de rassemblement (voir carte ci-dessous)

 

 

Avis sur le projet de PLU de Saint-Clément-de-Rivière 2021

La commune de Saint-Clément-de-Rivière a été obligée de reprendre son projet de PLU, arrêté en 2017 et « retoqué » par les services de l’État en 2018, pour « urbanisation trop importante de la partie Sud de la commune » (voir notre article du 13 mai 2018).

Un nouveau projet de PLU a été récemment arrêté par le Conseil Municipal de Saint-Clément-de-Rivière, le 22 décembre 2020. Comme pour le précédent projet et pour le SCOT Pic saint-Loup, une des associations du collectif (SOS lez Environnement), agréée pour la protection de l’environnement, a été « consultée à sa demande » pour l’élaboration de ce projet. Concrètement, cela signifie que nous avons été invités à l’une des réunions des personnes Publiques Associées, et que nous sommes invités à donner un avis sur le projet arrêté, avis qui sera joint au dossier d’Enquête Publique – à côté de ceux des Personnes Publiques Associées.

Cet avis peut être consulté ici

Une fois encore, nous sommes contraints de donner un avis défavorable, du fait que le projet de PLU maintien le projet Oxlane, sous forme d’OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation). Nous le regrettons d’autant plus que, pour le reste, ce nouveau projet de PLU comporte des avancées significatives par rapport au précédent. Mais pour nous, cela ne suffit pas! Dans la période où nous nous trouvons,  l’urgence climatique et les menaces pesant sur l’alimentation se placent au centre de nos préoccupations, comme le soulignent de nombreux scientifiques et experts, et même les pouvoirs publics jusqu’au plus haut sommet de l’État. Dans ces conditions, rien ne peut plus justifier que cette OAP, issue d’une vision aujourd’hui dépassée,  puisse encore être inscrite dans le PLU. En renonçant à cette OAP «quoiqu’il en coûte », la commune de Saint-Clément-de-Rivière se montrerait exemplaire et serait approuvée par nombre de citoyennes, de citoyens, d’organisations institutionnelles ou associatives, de collectivités, etc., solidaires de cette démarche.

Le SCOT du Pic saint-Loup – Haute Vallée de l’Hérault va-t-il être annulé partiellement, pour “incohérence” ?

Ce jeudi 11 février, le tribunal Administratif de Montpellier tiendra une audience pour examiner un recours en annulation partielle du SCOT « Pic Saint-Loup Haute Vallée de l’Hérault ». Ce recours a été déposé en mai 2019 par l’association agréée SOS Lez Environnement, agissant au nom du Collectif Oxygène. Son libellé exact demande «l’annulation de la délibération du Conseil de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup portant approbation du Schéma de Cohérence Territoriale Pic Saint-Loup Haute Vallée de l’Hérault  dans ses dispositions relatives au maintien du SIP Oxylane ». Comme le prévoit la procédure, à l’issue de cette audience (au cours de laquelle le rapporteur public communiquera ses conclusions) le jugement sera mis en délibéré et la décision du Tribunal – quelques jours ou semaines plus tard – pourrait bien donner raison à l’association requérante.

Continuer la lecture

30 janvier à Fournès (Gard) : stop Amazon

Le Collectif Oxygène sera présent à cette manifestation, co-organisée par Attac France, Les Amis de la Terre France, Anv-Cop21 Montpellier, ADERE, Confédération Paysanne 30, Solidaires 30. « Les terres agricoles sont faites pour nourrir la population, non pas pour être bétonnées au profit de multinationales qui bafouent les droits sociaux et environnementaux et poussent à la surconsommation et au gaspillage.« 
On ne peut que souscrire et continuer à nous battre pour l’application d’un véritable moratoire sur les zones commerciales en périphérie des villes. Or, les entrepôts Amazon ne sont pas considérés comme des commerces (!) et donc échappent à tout moratoire.

Demandons l’arrêt pur et simple de ces projets  écocidaires.

Un futur désirable pour les Fontanelles

Caminante, no hay camino,
se hace camino al andar.
Marcheur, il n’y a pas de chemin
Le chemin se crée en marchant
(Antonio Machado – Caminante)

 

Pour que 2021 soit une année décidant d’un autre avenir pour les Fontanelles, pour que «nos futurs » ne manquent pas d’avenir :  soyons toujours plus nombreux à lutter contre la bétonisation de 24 ha au sud du territoire du Grand Pic Saint Loup, à la limite de la Métropole.

En 2021 le collectif Oxygène, avec le soutien de nombreuses associations, continuera à se mobiliser pour qu’Oxylane, projet commercial d’un autre temps, soit enfin abandonné.

Inscrire les Fontanelles dans la perspective d’une véritable transition, conjuguant respect de l’environnement et réserve locale d’emplois pérennes, sera notre guide.

Vous trouverez informations, annonces d’évènements, sur notre site ou notre compte facebook, et Twitter. N’hésitez pas à les diffuser et à nous rejoindre !