Le pique nique du 17 juin

Print Friendly, PDF & Email

(photo XR Montpellier)

Le Collectif Oxygene a fait sa première sortie militante post confinement en répondant à l’appel national du 17 juin contre la réintoxication du monde lancé par de très nombreuses associations engagées contre de grands projets inutiles qui menacent les territoires et le bien-être des populations.

Merci à Michel Marre pour les prises de vue depuis son drone, et à Jean-Claude Carcenac pour ses images. Elles sont réunies dans un  beau montage de Jean-Claude: https://youtu.be/wogmz1zGYoA

Plus de 150 personnes ont rejoint les membres du collectif, dont beaucoup à vélo. Organisée par le Collectif Oxygène cette action était soutenue par des militants d’Alternatiba Montpellier, ANV Montpellier, Extinction Rebellion, Collectif Oulala, Collectif Ceinture Verte, Greenpeace Montpellier, Super Local, Changeons le Système Pas le Climat, I boycott Montpellier, Coquelicots de Montpellier, Plus Jamais Ça, Association SOS MCS, etc (nos excuses pour les « oublis ». merci de nous les signaler).

(photo Michel Marre)

Avant d’entamer un pique-nique champêtre sur le site choisi par la société Décathlon pour y installer une zone commerciale sur 24ha de terres naturelles et cultivées, nous avons donné des informations sur les actions en cours notamment le recours en Appel au Tribunal administratif de Marseille, la demande de révision partielle du SCOT du Grand Pic Saint Loup.

Nous avons aussi rappelé la lettre ouverte envoyée pendant le confinement au Directeur Général de Décathlon, lui demandant de renoncer à ce projet inutile et destructeur, lettre signée de plus de 5500 signataires parmi lesquelles des célébrités du monde universitaire et sportif, mais aussi de nombreux scientifiques, chercheurs, universitaires de l’aire montpelliéraine.

(photo Michel Marre)

La détermination toujours intacte du collectif s’est manifestée ensuite par un premier rassemblement formant les lettres d’un grand NON ! au projet Oxylane, suivi plus tard d’une déambulation avec banderole qui portait explicitement le message : Des Terres, pas d’Hypers du terrain jusqu’au pont de la Valsière !

(photo Jean-Claude Carcenac)

 

 

 

Le confinement nous a montré notre vulnérabilité y compris en matière d’autonomie alimentaire.

 

 

Cet événement a fait l’objet de 4 articles dans la presse : Midi Libre, la Gazette Live, Actu/Métropolitain, Le Poing.

Défendons les terres agricoles !

Pas de projets Oxylane-Décathlon à Saint Clément !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.