Avis sur le projet de PLU de Saint-Clément-de-Rivière 2021

Print Friendly, PDF & Email

La commune de Saint-Clément-de-Rivière a été obligée de reprendre son projet de PLU, arrêté en 2017 et « retoqué » par les services de l’État en 2018, pour « urbanisation trop importante de la partie Sud de la commune » (voir notre article du 13 mai 2018).

Un nouveau projet de PLU a été récemment arrêté par le Conseil Municipal de Saint-Clément-de-Rivière, le 22 décembre 2020. Comme pour le précédent projet et pour le SCOT Pic saint-Loup, une des associations du collectif (SOS lez Environnement), agréée pour la protection de l’environnement, a été « consultée à sa demande » pour l’élaboration de ce projet. Concrètement, cela signifie que nous avons été invités à l’une des réunions des personnes Publiques Associées, et que nous sommes invités à donner un avis sur le projet arrêté, avis qui sera joint au dossier d’Enquête Publique – à côté de ceux des Personnes Publiques Associées.

Cet avis peut être consulté ici

Une fois encore, nous sommes contraints de donner un avis défavorable, du fait que le projet de PLU maintien le projet Oxlane, sous forme d’OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation). Nous le regrettons d’autant plus que, pour le reste, ce nouveau projet de PLU comporte des avancées significatives par rapport au précédent. Mais pour nous, cela ne suffit pas! Dans la période où nous nous trouvons,  l’urgence climatique et les menaces pesant sur l’alimentation se placent au centre de nos préoccupations, comme le soulignent de nombreux scientifiques et experts, et même les pouvoirs publics jusqu’au plus haut sommet de l’État. Dans ces conditions, rien ne peut plus justifier que cette OAP, issue d’une vision aujourd’hui dépassée,  puisse encore être inscrite dans le PLU. En renonçant à cette OAP «quoiqu’il en coûte », la commune de Saint-Clément-de-Rivière se montrerait exemplaire et serait approuvée par nombre de citoyennes, de citoyens, d’organisations institutionnelles ou associatives, de collectivités, etc., solidaires de cette démarche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.