Réaction à l’expulsion de la Maison de l’Écologie et des Résistances

Print Friendly, PDF & Email

Communiqué

Suite à l’expulsion et la destruction de la Maison de l’Écologie et des Résistances, bâtisse située sur le tracé du chantier routier du LIEN, les membres du Collectif Oxygène souhaitent faire part de leur vive inquiétude face à la disproportion des moyens utilisés, et à l’absence de recherche de dialogue avec des militant.e.s non violent.e.s animé.e.s de profondes convictions concernant le respect de la nature et de l’environnement, la protection de la biodiversité et la sauvegarde des espaces agricoles et naturels.

La question cruciale de l’artificialisation des terres nécessite que les citoyen.ne.s puissent être entendu.e.s surtout lorsque leur détermination s’appuie sur des formes d’action non violentes, créatives, n’entraînant aucune dégradation de biens ni atteinte à l’intégrité des personnes, et  qu’ils cherchent à favoriser les échanges et les débats autour de l’enjeu climatique et de notre avenir commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.