En un mois, plus de 5 200 signatures à la lettre ouverte

Print Friendly, PDF & Email

La campagne de signatures de la lettre ouverte au Directeur général de Décathlon France, lui demandant de renoncer au projet de centre commercial Oxylane à Saint Clément de Rivière, a été lancée le 18 avril. Dès le 18 mai, un mois après, plus de 5 200 personnes lavaient déjà signée(*). Ce résultat tout à fait remarquable, avec les nombreux commentaires qui accompagnent ces signatures, montre de manière éclatante qu’un projet comme Oxylane ne fait  guère rêver et  que notre lutte entre en résonance avec les préoccupations liées aux urgences environnementales.

La lettre a été envoyée au Directeur Général de Décathlon, par la voie postale et par email, accompagnée de la liste des signataires et des commentaires. Dès le lundi 11 mai, donc avant que le Directeur Général l’ait « officiellement » reçue, c’est le Directeur Régional Occitanie qui répondait à la lettre, dans Midi Libre.  Si vous ne l’avez pas encore lue, régalez vous ! C’est un chef d’œuvre de « greenwashing », comme on dit.  Depuis, nous avons préparé une réponse, envoyée au Midi libre – mais pas encore publiée. Nous vous en donnons la primeur ci-après.

En attendant, la campagne de signatures continue ! Faites la connaître à vos proches et dans vos réseaux en leur proposant de s’y associer.

(*) voir à la fin la répartition par secteurs professionnels.

réponse_au_DR_Décathlon

(*) Parmi les signataires qui l’ont mentionné, voici la répartition par secteurs professionnels :

Domaine Agriculture, agronomie : 85

Domaine Culturel, artistique : 63

Domaine Recherche, université : 200

Domaine Santé : 115

Domaine Education : 110

Ingénieurs, techniciens : 94

Domaine entreprises (cadres, artisans, commerce, salarié.es) : 104

Domaine associatif : 66

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.