samedi 4 mars 2017

Deux dates à retenir : 25 mars et 22 avril

Samedi 25 mars : à Montpellier, défilé du Peyrou à la Comédie,
pique-nique et retour

Le combat contre la zone commerciale Oxylane et pour le maintien des terres cultivées et naturelles sur le domaine des Fontanelles à Saint-Clément-de-Rivière concerne aussi les montpelliérains. Ce défilé – qui se veut joyeux et coloré – montrera que ce combat continue de plus belle ! Ce sera aussi l’occasion d’informer sur la journée du 22 avril.

Nous comptons sur le plus grand nombre pour participer à ce défilé, afin de montrer notre opposition résolue à ce projet de zone commerciale !

Programme :

  • 1Oh30 ; rassemblement au Peyrou (côté Arc de triomphe)
  • Départ du défilé en direction de la place de la Comédie, via la place de la Préfecture (arrêt), la place Jean Jaurès ( arrêt) et la rue de la Loge.
  • Arrivée prévue à la Comédie entre 12h et 12h30, rassemblement sur la place
  • Pique-nique à l’esplanade (tiré du sac)
  • 14h : retour de la Comédie jusqu’au Peyrou par le même chemin.
  • Retour au Peyrou prévu vers 15h

Nous défilerons avec deux ou trois grandes banderoles et panneaux de lettres, indiquant qui nous sommes et ce que nous voulons. Nous clamerons aussi des slogans.

Au départ, à l’arrivée et lors des arrêts (préfecture, place Jean Jaurès) nous distribuerons des tracts appelant à la journée du 22 avril, offrirons des fruits ou légumes,  et entamerons la discussion avec le public. Nous pourrons aussi chanter.

Pour être bien visibles, une partie ou la totalité de nos vêtements seront de couleur verte ou orange (ou les deux). Chacune et chacun portera un couvre-chef décoré de légumes (feuilles de poireaux, de salade, carottes …  selon votre imagination !)

 

Samedi 22 avril : après-midi et soirée de rencontres, tables rondes, débats

salle du Devézou Chemin des Tennis, Montferrier-sur-Lez

(voir sur la carte)

Programme prévisionnel (sous réserve de modifications)

  • 14h30-15h30 : accueil, brève présentation du collectif et de la journée
  • 15h30-17h : table ronde

« La prolifération des zones commerciales périphériques :
quels effets sur l’aménagement du territoire?
Quelles conséquences sur les autres formes de commerce?
Quelles menaces sur la biodiversité?« 

avec la participation (à confirmer) de Michaël Delafosse (géographe, ancien adjoint à l’urbanisme), Florence Matutini (naturaliste de l’ACNAT), Robert Siegel (géographe-urbaniste, ancien directeur des études et de l’urbanisme commercial de la CCI)

  • 17h-18h30 : table ronde

« Le maintien des terres nourricières en zone périurbaine,
un défi pour l’avenir des villes et de l’agriculture?« 

avec la participation (à confirmer) de Serge Azaïs (Paysan-viticulteur), Camille Clément (géographe spécialiste de l’agriculture périurbaine), Dominique Nurit (Présidente de l’association Climatologique de l’Hérault et de la Commission Locale de l’eau), René Revol (maire de Grabels).

  • 18h30 – 20h : Apéritif et repas partagé
  • 20h-21h30 : Projection du film documentaire « Pour quelques hectares de plus »  de Nicolas Vescovacci (présence probable du réalisateur).

« Avec 29 millions d’hectares de terres cultivables, la France est la première puissance agricole d’Europe. Mais cette superficie ne cesse de se réduire : chaque année, dans l’Hexagone, 60 000 hectares de terres agricoles sont transformées en hypermarchés, en stades de football, en immeubles de bureaux ou en parking. A ce rythme là, deux millions d’hectares de ces terres auront disparu d’ici à 2050… Nicolas Vescovacci a sillonné la France pendant six mois à la rencontre de ceux qui grignotent la France des territoires.« 

Ce documentaire a été présenté sur la chaîne de télévision France 5, émission « Le monde en face », le 6 décembre 2015.

  • 21h30-22h : Conclusions de la journée

2 réflexions au sujet de « Deux dates à retenir : 25 mars et 22 avril »

    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      A priori, nous maintenons l’événement. Nous aviserons demain lors du rassemblement à 10h30, mais seule une forte pluie pourrait nous faire renoncer ! Et la météo est plutôt meilleure qu’aujourd’hui.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *