Archives pour la catégorie Actions

Le pique-nique du 24 septembre

 Le pique nique du 24 septembre : une journée conviviale réussie!

Des animaux emblématiques, un épouvantail, une banderole colorée, des panneaux explicatifs du projet et de nos actions, nos deux intervenants, la bonne humeur des participants et le ciel bleu ont contribué à faire de cette journée inscrite au programme du mois de l’agro-écologie une très belle réussite.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, plein air et nature

L’image contient peut-être : arbre, ciel, oiseau, plein air et nature     L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, ciel, plein air et nature

Marc Dufumier , agronome et professeur émérite à AgroParisTech, a exposé très simplement les principes de l’agro-écologie et leurs applications en prenant l’exemple du terrain des Fontanelles.

 

 

 

 

Isabelle Touzard, maire de Murviel -lès-Montpellier, ingénieure agronome, a quant à elle présenté les caractéristiques du foncier agricole dans la Métropole et les leviers et outils existants ou à créer pour préserver les espaces agricoles et naturels en zone périurbaine.

 

Deux exposés brillants qui ont permis d’engager le débat et d’amener d’autres réflexions, notamment celle de Dominique Nurit, Conseillère Départementale et administratrice de la SAFER, ainsi que la présentation, par nos amis de Saint-Jean Environnement (membre du collectif Oxygène) d’un projet de Parc National Urbain qu’ils défendent à Saint-Jean-de-Vedas. 

La retranscription de ces exposés est en cours, et sera bientôt disponible sur ce site.

Après ces exposés, une banderole « vivante », survolée par les oiseaux emblématiques, s’est déployée le long de la route, le temps de nous rendre visibles auprès des automobilistes de passage.

Pour terminer la journée, une visite du terrain des Fontanelles a permis aux participants de découvrir de visu les lieux menacés par les enseignes commerciales, les routes de desserte, les parkings, ainsi que le bois central inapte à supporter un parcours accrobranche !

Merci aux 80 personnes qui par leur présence ont affirmé leur opposition à la destruction de ces terres agricoles et leur soutien à un projet alternatif d’installation d’agriculteurs.

L’image contient peut-être : arbre, ciel et plein air

Lire la suite

Actions à venir en septembre 2017

 

Dimanche 24 septembre, à partir de 11h

Grand Pique-nique sur le site des Fontanelles, pour défendre 
cette zone naturelle et agricole convoitée par le projet Oxylane

  • 11h : Accueil
  • A partir de 11h1Apéritif
  • 12h – 13h30 : Pique-nique
  • 13h30h-15h30 : Débats  autour de la thématique : préservation de la biodiversité, du paysage et agro-écologie. Comment faire prendre en compte la pertinence de ces exigences dans l’aménagement du territoire, dont celui des Fontanelles.
    (en présence d’Isabelle Touzard et Marc Dufumier)
  • 16h- 17h  : Proposition de visite commentée du site : repérage des emplacements et de l’emprise des différentes enseignes, sensibilisation à la biodiversité du site (sous réserve d’intervenants qualifiés).
  • 17h 30 fin de la journée.

 Venez en famille, apportez votre pique-nique!

Buvette (participation libre)Cet événement se situe dans le cadre du « mois de la transition agro-écologique » :

télécharger le programme ici

 

Informations pratiques

Le rassemblement est prévu sur la pelouse du campus de Bissy, en face du terrain des Fontanelles

  • Venir en voiture ou deux-roues motorisé : stationnements possibles au campus de Bissy, en face du terrain. Ne pas stationner le long de la RD127 !
  • Venir en vélo : depuis Saint-Clément ou Montferrier, il y a une bande cyclable latérale le long de la RD127.
    Depuis Montpellier, deux itinéraires possibles.
    – Itinéraire 1 : rejoindre le carrefour Agropolis par la route de Mende, puis suivre le boulevard de la Lironde (piste cyclable) à Montferrier sur 1km500 environ, jusqu’au carrefour des 4 chemins (giratoire), où vous prendrez la RD127 à gauche jusqu’à Fontroide-le-Bas sur 500m (pas de piste cyclable) et prendrez à gauche la RD 127E3 (bandes cyclables latérales, direction Grabels.)

    -Itinéraire 2 : rejoindre le carrefour de la Lyre, passer devant le supermarché Casino, prendre à gauche la rue Georges Denizot, puis à droite la rue de la Croix Verte sur 1km environ, et à droite la rue de la Thériaque (qui longe la route de Ganges à 2×2 voies D986) jusqu’au pont de la Valsière, qui franchit cette 4 voies. Franchir le pont et continuer 200m en direction de Saint-Clément/Montferrier sur la RD127E3.

  • Venir en transports en commun : très peu de possibilités, la commune de Saint-Clément n’étant pas dans la Métropole de Montpellier, et donc non desservie par la TAM, et horaires très restreints le dimanche!
    – Tram+Bus+marche : Tram 1 direction Mosson jusqu’à Malbosc, puis ligne 24 direction Valsière (passages à Malbosc : 11h56 arr. 12h03, 13h52 arr. 13h59) puis 1km5 à pied par la rue de la Valsière, la rue de la Thériaue, le pont de la Valsière et la RD127. Retour par les mêmes moyens, départ du bus 24 de la Valsière vers Malbosc : 14h10 ou 18h11

    – Tram+Bus à la demande+marche : Tram 1 direction Mosson jusqu’à Occitanie, puis ligne 26 drection Montferrier jusqu’à l’arrêt 4 chemins mais il faut être inscrit et réserver au moins 1 heure à l’avance au service « Résa’TaM au 04 67 22 87 87″ (départs d’Occitanie toutes les h+20 arr. 4 chemins h+32) puis 1km à pied par la RD127 via Fontfroide-le-Bas. Retour par les mêmes moyens : passage des bus aux 4 chemins toutes les h+03 arr. Occitanie à h+13, mêmes modalités de réservation préalable!
    – Hérault transports : ligne 114 : ne circule pas les dimanches !

====================================================

Mardi 12 septembre, de 18 à 19h30

Conférence/débat « café FNE »,

à la Gazette Café de Montpellier, 6 rue Levat.

Ce café FNE (France Nature Environnement) sera sur le thème du « Lien entre biodiversité et aménagement du territoire illustré par le cas du projet Oxylane ».

Nous interviendrons pour parler de la problématique du projet Oxylane,   puis Simon Popy (président de la fédération régionale de FNE) reprendra le présentation de cet exemple pour parler de façon plus générale du lien entre biodiversité et aménagement du territoire.

Ouvert à tous. Venez nombreux, c’est l’occasion de mieux faire connaître les bonnes (et excellentes) raisons de notre opposition au projet Oxylane

 

Lettre aux candidat-e-s aux législatives 2017 (Hérault 2-3-4-8) et réponses

Comme nous l’avions fait pour les élections départementales et régionales de 2015 et 2016,  nous avons envoyé aux candidat-e-s aux élections législatives de juin 2017 dans les circonscriptions de l’Hérault proches du site des Fontanelles (2ème, 3ème, 4ème et 8ème)  la lettre ci-jointe reprenant l’essentiel de nos arguments contre le projet Oxylane, et leur demandant de répondre publiquement à trois questions : Lire la suite

22 avril : une grande réussite !

Un grand merci à tous les participants, amis, voisins, habitants des communes proches ou plus éloignées, élus, convaincus ou curieux et plus particulièrement aux intervenants et membres du collectif qui se sont mobilisés pour faire de la journée « Des terres pas d’hypers » du 22 avril un bel événement du troisième printemps d’ Oxygène!
60 à 100 personnes ont participé à nos tables-rondes. La qualité des interventions, l’intérêt manifeste du public, les questions posées aux intervenants, les encouragements des uns et des autres, nous laissent penser que cette journée a été une réussite.
Nous travaillons activement à vous en restituer au moins une partie d’ici quelques temps.

En attendant, vous pouvez voir quelques photos sur notre page facebook

 

En guise de vœux pour les Fontanelles. Les prochaines manifestations.

Pour la nouvelle année, nous souhaitons au terrain des Fontanelles un avenir heureux,

montage_santons_2
comme sur l’image ci-dessus (vous pouvez la télécharger « en grand » en cliquant ici),
un avenir qui tourne résolument le dos  au projet de lotissement commercial Oxylane !

En attendant, nous vous informons de nos prochaines manifestations :

  • Les « Banderoles Debout », (comme en décembre dernier : voir ici)
    le samedi 25 février (les deux précédentes  : samedis 28 janvier et 11 février avaient du être annulées pour cause d’intempéries),
    . De 10h30 à 12h, en se relayant pour porter les pancartes. Rendez-vous en face du terrain,  devant le campus de Bissy.
    Il ne s’agit pas de grands rassemblements, mais  il est cependant nécessaire  d’être suffisamment nombreux pour porter notre message. Pour nous permettre de bien répartir nos forces, nous demandons à celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre sur l’un ou plusieurs  des créneaux annoncés de bien vouloir nous contacter ici en indiquant les créneaux. Nous vous répondrons pour plus amples informations.
  • La grande descente du Peyrou à la Comédie, à Montpellier, avec les banderoles, distributions de tracts, proposition de déguisements (en légumes ?), pour attirer l’attention des Montpelliérains sur notre lutte et annoncer la journée du 22 avril le samedi 25 mars matin (lieu et heure du rassemblement à confirmer). Venez en nombre à cette marche !
  • Après-midi et soirée, salle du Devézou Chemin des Tennis, Montferrier-sur-Lez le samedi 22 avril (précisions à venir) avec projection de films, tables rondes, débats qui nous permettront de préciser notre réflexion sur les thématiques en relation avec les axes de notre lutte: la préservation du sol, des terres agricoles et de la biodiversité, le maintien et le développement des circuits courts, et du commerce de proximité. Nous rappellerons à cette occasion l’adhésion d’Oxygene au collectif « Des Terres pas d’Hypers » qui offre une dimension supplémentaire à notre action par la participation à des démarches intercollectifs menées au plan national.
  • Soirée au cinéma Royal 13 Rue Boussairolles, Montpellier, initialement envisagée  jeudi 2 mars, est reportée à une date ultérieure, selon l’évolution de la situation de ce lieu occupé . Soirée avec projection d’extraits de films et débats. L’objectif est de faire connaître notre lutte au public Montpelliérain et de recueillir d’autres soutiens.

L’activité du collectif


Nos activités au dernier trimestre 2016
Notre présence sur le terrain et nos recours juridiques
Le bilan (provisoire) de la souscription

Avant toute chose, retenez déjà cette date :

samedi 22 avril 2017 à Monteferrier-sur-Lez (salle du Devézou) :

Nous prévoyons une journée de conférences-débats autour de plusieurs thèmes liés à notre combat -économie, agriculture, environnement, etc  (de plus amples informations seront données sur le blog d’ici quelques temps). D’autres réunions publiques et/ou manifestations pourront avoir lieu d’ici là (selon nos forces !), le blog en fera état.


Un peu d’histoire !

Durant le quatrième trimestre de cette année 2016, Oxygène est resté un « coll’actif » !

Nous avons été présents à différentes manifestations ou réunions où nous avons été invités – ou auxquelles nous nous sommes invités ! –  pour intervenir ou tenir un stand :

  • Dimanche 4 septembre : festival de la tomate, Clapiers (stand)
  • Dimanche 18 septembre : Fête « L’Hérault fête le bio », domaine de Restinclières (stand).
  • Vendredi 30 septembre : Installation « sauvage » lors de l’événement « Le Pic Saint-Loup fait sa comédie », sur l’esplanade à Montpellier (panneaux + distribution de tracts).
  • Samedi 15 octobre : dans le cadre du festival « Les Palabrasives » à Villeneuve-les-Maguelone, participation aux rencontres d’associations de défense de l’environnement de la Métropole de Montpellier et autour (Maguelone Gardiole de Villeneuve les Maguelone, l’Aspri de Palavas, l’ ODAM de Lattes, le collectif Oxygène….)
  • Dimanche 6 novembre : fête des abeilles, Saint-Mathieu-de-Tréviers (stand).
  • Jeudi 17 novembre : à l’occasion d’une soirée festive organisée par la bio-coop « La Cagette », projection d’un nouveau pilote du film « La valeur de la terre », de Geoffrey Couanon et prise de parole de représentants du collectif Oxygène, à la Casa Bondels (34 rue Saint Guilhem à Montpellier)
  • Lundi 28 novembre : réunion-débat organisée par « Terres de Thau, nourricières et solidaires »  à Poussan (intervention et participation au débat sur le thème « la terres et les espaces ruraux péri-urbains » et « quelle veille foncière citoyenne? »).

Nous avons été interviewés par des media :

haut de page


Pour rester visibles sur le terrain, nous relançons une forme d’action rapide , consistant à nous poster pendant une heure environ sur le terrain du projet au bord de la route en portant chacun une pancarte-lettre, formant un slogan DECATHLON TOUJOURS NON. Nous l’avons fait les samedis 26 novembre, 10 décembre, ainsi que le samedi 17 décembre (rv de 10h30 à 11h30 au campus de Bissy, à St-Clément – en bordure du terrain). Pour chacune de ces actions « rapides » et souvent décidées au dernier moment, la présence active d’une vingtaine de participant-e-s suffit à brandir ces pancartes.

img_20161119_1124111img_20161119_1142501

Nous continuerons en janvier, là ou en d’autres lieux.

Au niveau des recours juridiques, l’échec de la cour d’appel de Marseille ne nous décourage pas : il s’agissait de l’aspect « commercial », mais ce n’est pas le seul : nous avons un recours (toujours pendant) devant le TA de Montpellier, contre le permis d’aménager, et nous allons lancer un nouveau recours (aussi devant le TA de Montpellier) contre l’arrêté préfectoral « loi sur l’eau ».

Les permis de construire des trois enseignes Décathlon, Truffaut et O’Tera ont été délivrés par le maire de Saint-Clément, fin septembre. Nous avons étudié de près les trois dossiers. Pour l’heure, nous avons déposé un recours gracieux contre le permis Décathlon. En fonction de la réponse du maire, nous déciderons d’engager – ou non – un recours contentieux.

Tous ces recours sont importants, puisqu’ils ont pour effet de « geler » le projet – en attendant l’abandon définitif ! Et ils sont rendus possibles grâce à la réponse citoyenne à l’appel lancé en septembre pour le soutien financier (voir article précédent).
haut de page

En effet, depuis l’appel du mois de septembre, et jusqu’à ce jour (15 décembre), le total des dons individuels citoyens se monte à 6 200 € ( 75 donateurs en ligne pour 3 290 €, et 51 donateurs en chèques pour 2 910 €). A ceci il faut ajouter 2 100€ de dons associatifs ou de mécénat. Soit un total de 8 300 €.

Grâce à cet élan magnifique, nous avons pu non seulement éponger les frais de justice du jugement de Marseille, mais assurer les frais à venir du recours contentieux contre le permis d’aménager (engagé en juillet 2015) et rendre possible le recours contre l’arrêté préfectoral « loi sur l’eau ».

Cependant, la souscription continue : les jugements à venir du Tribunal Administratif (permis d’aménager, loi sur l’eau) sont susceptibles d’appel, un ou plusieurs des permis de construire peuvent être attaqués, etc. Ces nouvelles actions ne pourront être engagées, si nécessaire,  que si le montant des dons à venir le permet1.

Mais nous restons confiants, car le très bon résultat déjà obtenu montre que le soutien citoyen à ce combat ne faiblit pas ! Merci à toutes et tous les donatrices et donateurs ! Votre réponse généreuse constitue un formidable encouragement à continuer, encore et encore!

Le collectif Oxygène vous souhaite de passer de très bonnes fêtes
et vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année 2017

haut de page

1. Les dons sont collectés par l’association agréée SOS-Lez Environnement, ce qui permet aux donateurs de bénéficier d’une déduction fiscale de 66% du montant de leur don.

Appel urgent à tous nos sympathisants !

Chères lectrices, chers lecteurs,

Nombreuses et nombreux sont les personnes qui ont exprimé leur opposition au projet de lotissement commercial Oxylane, prévu sur 24 ha de terres cultivées ou naturelles, sur la commune de Saint-Clément-de-Rivière en bordure nord de la Métropole de Montpellier. Certain-e-s d’entre vous ont déjà contribué à notre souscription de soutien aux recours juridiques, y compris ces derniers jours par le biais de l’appel aux signataires de la pétition en ligne. Pour toutes ces marques de soutien, nous vous remercions, elles nous encouragent et nous permettent de mener les actions permettant de faire obstacle à ce projet.

Aujourd’hui notre combat entre dans une phase critique ! En effet, l’association SOS-Lez-Environnement, qui porte les recours en justice contre ce projet au nom du collectif Oxygène, a été condamnée en juillet par la Cour d’Administrative d’Appel de Marseille – contre l’avis de son rapporteur public ! – et doit payer des frais importants (4 500€) aux trois enseignes dont nous contestions l’autorisation d’exploitation commerciale.

Nous pouvons encore assumer cette condamnation, mais la suite de notre combat repose en grande partie sur la possibilité de poursuivre les actions judiciaires déjà engagées (recours contre le permis d’aménager) et d’en engager de nouveaux (notamment contre l’arrêté préfectoral d’autorisation au titre de la loi sur l’eau).

Faute de soutien financier, nous pourrions être contraints d’abandonner le combat, l’association SOS-Lez-Environnement ne pouvant assumer seule la charge financière !

Or, les recours engagés et à venir sont extrêmement importants. Au delà des arguments de fond mettant en évidence les faiblesses de ce projet, ils ont jusqu’à présent réussi à « bloquer » le projet, les promoteurs ne souhaitant vraisemblablement pas s’engager avant que ceux-ci soient purgés.

Dans un article récent paru dans Midi Libre (13 septembre) les responsables de Décathlon se disent « en capacité de lancer l’opération une fois le feu vert donné par la justice ».

Il faut donc tenir ! Et pour cela, votre soutien est indispensable !

Soit en ligne sur le site « Hello Asso » (lien ici)

Soit directement par chèque à l’ordre de « SOS Lez Environnement », en écrivant au dos le mot « OXYLANE » (envoyer les chèques à la trésorière : Françoise Hélary 1943 Boulevard de la Lironde 34980 Montferrier-sur-Lez).

Il serait trop dommage d’être contraint à l’abandon pour des raisons financières ! D’autant plus que les responsables du projet annoncent, en conclusions de l’article cité, que le démarrage du projet « pourra attendre au plus tard jusqu’en 2019 »

Raisons de plus pour tenir ces trois ans ! Ce sera possible grâce à votre soutien !

L’issue de ce combat repose donc en grande partie sur vous ! Si chacun-e- des 3 000 signataires contribue – même modestement : minimum 5€ !– nous pourrons engager ces nouveaux recours : contre l’arrêté préfectoral d’autorisation au titre de la loi sur l’eau, contre les futurs permis de construire (lorsqu’ils seront délivrés), en référé si les travaux commençaient – car les conditions légales ne sont pas toutes remplies – voire en appel si nous perdions en première instance contre le permis d’aménager.

Nous comptons sur votre engagement ! L’abandon de ce projet favoriserait le reclassement de ces terrains en zone agricole, enjeu fondamental dans cet environnement péri-urbain (la commune de Saint-Clément vient de commencer l’élaboration de son PLU).

Au contraire, la réalisation de ce projet aurait pour conséquence une bétonisation irréversible et galopante! Ce gâchis est inacceptable, tous ensemble nous pouvons empêcher que l’irréparable se commette.

Nous vous rappelons que vos dons bénéficient d’une réduction d’impôt égale à 66 % du montant versé.

D’avance, nous vous remercions !

nb : si vous avez déjà reçu cet appel en tant que signataire de la pétition en ligne, veuillez nous excuser pour ce doublon.